Search
Close this search box.

Non-profit organizations

NPOs have a significant social impact, in Canada and around the world. They help solve social problems, promote inclusion, strengthen local communities and improve the quality of life for many Canadians.

These organizations vary considerably in terms of their missions and areas of intervention. They can be involved in sectors such as health, education, humanitarian aid, culture, the environment, human rights, housing, the fight against poverty, and many others. Each NPO has a specific mission that it seeks to accomplish for the good of society.

We have a very special relationship with NPOs, not simply because we are one ourselves, but because they represent the desire of many of our fellow citizens to put people before profit, to improve society as a whole rather than to amass wealth for an individual.

Find out how we’re helping NPOs improve our society, one step at a time.

Education | Association of Cooperative Educators

Since 2018, the Association of Cooperative Educators, an organization dedicated to strengthening the cooperative movement by promoting innovative educational responses to social and economic change, has been one of the organizations under our direct management. As ACE is based in the United States and occupies an important place in the agricultural cooperative movement, a forerunner in terms of cooperation, our repeatedly renewed relationship has enabled us to open up an unsuspected part of the North American cooperative universe. Every year, we organize the ACE Institute for ACE, a renowned and eagerly-awaited event that has been running for over 60 years. Its themes change with each edition, but focus in particular on ways to raise the profile of the cooperative movement, the successes of different cooperative ecosystems in North America, and the outlook for the sector.

Development | Young Canada Works

As well as being a boon for those seeking work experience, this program enables employers to recruit dynamic, motivated young people who bring a fresh, innovative perspective to their teams. These young people, often endowed with advanced skills and adaptability to new technologies, can stimulate innovation within the organization.
The wage subsidies available through YCW enable employers to reduce the costs of hiring young workers. In the case of NPOs, the advantage is tenfold: not only can they benefit from subsidies, but they are entitled to a higher rate of financing, i.e. up to 70%.

Latest news

Accessibility for Ontarians with Disabilities Act, 2005 (AODA).

Workshops on revenue diversification through social entrepreneurship for non-profit organizations

Young Canada Works – Employers

Infolettre

Dans la vie professionnelle/personnelle je suis :
le Coordonnateur – Services en immigration du centre de santé communautaire du Grand Sudbury et l’agent principal du projet de la communauté accueillante de Sudbury.
Mon parcours personnel ou professionnel :
Mon parcours, qu’il soit personnel ou professionnel, a été varié. Initialement actif dans le domaine de la communication, du cinéma et de la gestion de projets dans mon pays d’origine la Côte d’Ivoire, mon expérience a pris un tournant différent a dès mon arrivé au Canada en 2015. Dans les premières semaines après mon arrivée, j’ai travaillé en tant que vendeur de fournitures de bureau et d’informatique pour une grande surface, puis en tant que technicien informatique dans une université locale. J’ai ensuite occupé un poste en tant qu’agent à la clientèle pour les comptes de visa, avant de m’engager dans le domaine de l’immigration. J’ai d’abord été l’agent d’appui du projet de la communauté francophone de Sudbury, puis l’agent de développement socio-économique du réseau de soutien à l’immigration francophone dans le nord de l’Ontario. Depuis septembre 2020, je suis le coordonnateur des services en immigration au Centre de santé communautaire du Grand Sudbury.
Pourquoi je pense qu’il est important de transmettre et comment cela participe à briser des stéréotypes et favoriser l’inclusion :
Je suis convaincu de l’importance de transmettre ces éléments et de la manière dont cela contribue à briser des stéréotypes et à favoriser l’inclusion. Je pense que mon parcours peut servir d’inspiration pour permettre à d’autres de se projeter, car j’ai pu atteindre mes objectifs grâce à des sources d’information fiables. Tout en reconnaissant que mon parcours n’est pas parfait en lui-même et n’a pas la prétention.
Quel stéréotype j’aimerais briser :

Je souhaite remettre en question le stéréotype selon lequel nous devrions tout recommencer à zéro, sans tenir compte de notre expérience professionnelle dans nos pays d’origine.

Pourquoi mon parcours est unique et quel témoignage je peux apporter :
Comme évoqué précédemment, cette trajectoire repose sur la quête d’informations pertinentes.
Qu’est-ce qui me passionne et que j’aimerais transmettre :
La clé de la réussite de l’intégration réside dans la capacité à interpréter les signaux de l’information.La résolution des problèmes.
Dans la vie professionnelle/personnelle je suis :
Je suis coordonnatrice de liaison communautaire pour le Bureau des affaires francophones de l’U EMNO. Je m’implique également dans cinq conseils d’administration francophones : 3 locaux, 1 provincial et 1 national. J’ai très à cœur la francophonie !
Mon parcours personnel ou professionnel :
Je suis originaire de France. J’ai immigré au Canada en 2016 et je me suis installée à Thunder Bay dans le Nord-Ouest de l’Ontario en 2018. J’ai travaillé dans le domaine de la défense des droits de la personne, de la communication et enfin dans le milieu de la santé et de l’enseignement.
J’aimerais apporter mon expérience, mes connaissances et mon vécu en lien avec :
En lien avec la semaine en immigration, je voudrais partager mon expérience en tant que femme immigrante francophone en milieu minoritaire, ainsi que mes connaissances dans le processus d’immigration. De même que pour le partage de mes expériences et conseils dans l’engagement communautaire.
Pourquoi je pense qu’il est important de transmettre et comment cela participe à briser des stéréotypes et favoriser l’inclusion :

Partager une expérience, un vécu, une émotion permet de briser un tabou ou un non-dit, de lutter contre l’isolement des personnes qui le vivent, et de sensibiliser les autres sur cette réalité.
Nous avons tous un parcours de vie et des histoires palpitantes à raconter qui font découvrir des perspectives différentes d’une même situation, qui sensibilisent sur les discriminations invisibles ou encore qui ouvrent les yeux sur une réalité méconnue.

Quel stéréotype j’aimerais briser :
Celui que les nouveaux arrivants, les immigrants ne veulent pas s’intégrer dans leurs communautés d’accueil.
Pourquoi mon parcours est unique et quel témoignage je peux apporter :

Je ne pense pas que mon parcours soit unique, ou du moins, je ne veux pas qu’il le soit.
Le témoignage que je veux partager, c’est que le processus d’immigration est difficile, notre cadre de vie, notre personne et nos pratiques changent. Il est donc important d’apprendre à se redécouvrir, à redéfinir nos objectifs, à se réaliser pleinement.
Je ne me suis pas intégrée dans ma communauté, je me suis épanouie.

Qu’est-ce qui me passionne et que j’aimerais transmettre :
Ce qui me passionne, c’est la défense des droits des minorités (genre, linguistiques, etc.). Ce que j’aimerais transmettre c’est comment on peut s’impliquer pour servir cette cause et faire changer les choses.
Dans la vie professionnelle/personnelle je suis :

une girl des médias et des communications.

Mon parcours personnel ou professionnel :
Mon parcours professionnel est une énigme magnifique. Je suis titulaire d’un Bac en droit privé , d’un MBA en ressources humaines et d’un DÉC en Relations publiques.
J’aimerais apporter mon expérience, mes connaissances et mon vécu en lien avec :
la semaine nationale de l’immigration francophone.
Pourquoi je pense qu’il est important de transmettre et comment cela participe à briser des stéréotypes et favoriser l’inclusion :

C’est en écoutant le cheminement/ le parcours des autres que l’on se sent inspiré. Il y a de la place pour tout le monde.

Quel stéréotype j’aimerais briser :

Penser que c’est impossible de vivre ces rêves .

Pourquoi mon parcours est unique et quel témoignage je peux apporter :

Le témoignage de l’audace qui crée des opportunités.

Qu’est-ce qui me passionne et que j’aimerais transmettre :

Mon expérience d’immigrante.